Accueil > Les ressources > Vidéothèque

Vidéothèque


MÉDIT’À RENNES : VOYAGE AU CŒUR DES MÉDITATIONS

> Cliquez sur le visuel pour accéder à la page web


> Cliquez ici pour accéder à la galerie d’images


Quand nos vies sont souvent envahies par des sollicitations incessantes, par le stress et parfois la violence, la méditation peut être une façon de retrouver un équilibre intérieur. Les « Médit’à Rennes » ont fait découvrir ce dimanche plusieurs pratiques de méditation, religieuses ou non.

Au Centre Culturel Bouddhique de Rennes, c’est à un voyage intérieur au cœur de la méditation qu’étaient invités les visiteurs, initiés ou débutants. Méditation zen soto ou méditation de pleine conscience, méditation védantique ou méditation soufie : 16 ateliers étaient proposés. Une journée non-stop pour découvrir, de séances en séances, différentes pratiques laïques ou religieuses.

En quête d’une dimension spirituelle ou simplement de sérénité. Quelques soient les traditions, bouddhistes, Yogiques, chrétiennes, musulmanes, ou laïques, la méditation peut permettre à chacun de mieux se connaitre et de trouver un équilibre intérieur qui rejaillira sur sa vie de tous les jours et son contact avec les autres.


SÛTRAS BOUDDHIQUES : UN HÉRITAGE SPIRITUEL UNIVERSEL

> Cliquez sur le visuel pour accéder à la galerie d’images

Le Centre Culturel Bouddhique de Rennes (CCBR), l’Association Culturelle Soka de France (ACSF) et l’Institut de philosophie orientale de Tokyo (IOP) présentent, dans les locaux du Centre Culturel Bouddhique de Rennes, une exposition qui rassemble :
des manuscrits bouddhiques découverts sur la route de la Soie, reproductions de quelques pièces uniques conservées par l’Institut des manuscrits orientaux de l’Académie des sciences de Russie ;
des répliques de fresques des grottes de Mogao, à Dunhuang (Chine) représentant de célèbres paraboles bouddhiques ;
ainsi que les grandes figures de l’histoire de la diffusion du bouddhisme et des sûtras du Mahâyâna de l’Inde au Japon.

Au cours de cette histoire, le Sûtra du Lotus, le Sûtra du Cœur et le Sûtra du Diamant furent parmi les textes qui se sont le plus largement transmis dans le monde. Ils sont ainsi les seuls sûtras du Mahâyâna connus par leur titre en langue occidentale.

Organisateurs : Centre Culturel Bouddhique de Rennes (CCBR) et Association Culturelle Soka de France (ACSF).
Commissaire de l’exposition : Institut de philosophie orientale (Tokyo).
Partenaires : Institut des manuscrits orientaux de l’Académie des sciences de Russie (Saint-Pétersbourg), Académie internationale de la culture indienne (New Delhi), Institut d’études bouddhiques (IEB), Académie de Dunhuang (Chine).


RENCONTRE INTERRELIGIEUSE du 26 octobre 2017

> Cliquez sur le visuel pour accéder à la galerie d’images


 

Lorem ante. libero lectus dapibus sit at Praesent justo elit. nec nunc